Les défis zéro faute : novembre 2018

Voici les réponses aux DÉFIS ZÉRO FAUTE du mois de novembre 2018.

Rejoignez-nous sur Facebook pour d’autres défis et pour progresser en orthographe.

Voici les formes manquantes :

présent : ils,elles savent

passé simple : surent

subjonctif présent : que nous sachions

zéro faute d'orthographe
Tous ceux ou tout ceux

Quelques exemples de phrases avec le nom féminin “échauffourée” :

Des échauffourées ont éclaté en marge de la manifestation.

Nous assistons à des échauffourées entre la police et les jeunes.

 

Il fallait choisir la réponse  2.

En effet, devant un pluriel, il faut écrire “tous”. En cas de doute, on peut remplacer “ceux” par “celles” (Il connaît toutes celles qui participent) et on  s’aperçoit que le pluriel s’impose.

tort ou tord

Quelques exemples de mots qui perdent leur accent devant une consonne double :

belle – ellipse – flechette – messe – terre – erreur – effectuer…

Il fallait choisir la réponse  3 car il s’agit de l’expression “avoir tort de + infinitif”.

On écrit “tord” lorsqu’il s’agit du verbe tordre conjugué au  présent à la troisième personne du singulier (il tord).

On écrit “tors” lorsqu’il s’agit du nom masculin ou de l’adjectif qui signifie enroulé en torsade ou tordu.

L’erreur se trouve dans la dernière phrase. Il fallait écrire : “Le parc ferme les lundi de chaque semaine”.

Les jours de la semaine et les mois de l’année sont des noms communs. Ils peuvent donc être au singulier ou au pluriel. Toutefois, si la phrase précise un intervalle de temps, il faut s’interroger sur le nombre de fois où le jour revient dans cet intervalle. Ici, il n’y a qu’un seul lundi par semaine. Il faut donc écrire lundi au singulier.

Quelques exemples de phrases avec l’adjectif malaisant :

-Ses blagues douteuses sont assez malaisantes.

-Il est assez malaisant de croiser tant de pauvres dans un pays riche.

-Le regard insistant de cet homme est malaisant.

 

avoir affaire ou à faire

Il fallait choisir la réponse 1.

On écrit “avoir à faire” quand on peut remplacer par “avoir à effectuer”. Dans ce cas, “à faire” est toujours suivi d’un C.O.D.

On écrit “avoir affaire” quand on peut remplacer par “être en rapport avec”.

Quant à la réponse 2, c’est une faute de grammaire car ici il n’est pas question du verbe avoir.

Voici les formes manquantes :

présent : nous mangeons

imparfait : ils/elles mangeaient

conditionnel présent : vous mangeriez

Le pluriel des noms en al

Quelques exemples de phrases avec l’adjectif “rédhibitoire” :

-C’est vrai qu’il est bel homme mais son manque d’hygiène est rédhibitoire.

-Tu ne peux pas rentrer si tu n’as pas tes papiers. C’est rédhibitoire.

-Lucas voulait faire du basket mais sa petite taille est rédhibitoire.

Quelques noms en -al qui prennent -aux au pluriel : un hôpital – des hôpitaux; un cheval – des chevaux; un animal – des animaux; un bocal – des bocaux; un canal – des canaux etc…

 

conjugaison française
faute d'orthographe

Voici les formes manquantes :

présent : ils/elles projettent

imparfait : vous projetiez

passé simple : nous projetâmes

Il faut écrire :

L’entretien de sa maison est très dispendieux.

Il ne faut pas confondre le nom masculin “entretien” et le verbe entretenir au présent à la troisième personne du singulier qui s’écrit “il/elle entretient”. Ici, il fallait écrire le nom et pas le verbe.

Conjugaison Les valeurs de l'imparfait
valoir le coup ou le coût

EXEMPLES :

Action qui dure : Il pensait à sa mère. – Je regardais passer les voitures.

Une description : La plage était inondée de lumière. – La pièce était sombre et exigüe.

Faits habituels : On passait tous les jours devant cette vieille bicoque.  – Il commençait la journée par un footing.

Action de second plan : Le téléphone sonnait quand il se réveilla.

“Valoir le coup” est une expression dont l’orthographe ne varie jamais. On écrit toujours “coup”. Ici, “coup” a le sens d’une action ponctuelle (comme dans “avoir un coup à jouer”). Même lorsqu’il y a une notion d’argent ou de valeur, il ne faut pas écrire coût. Ainsi, on écrira par exemple : Ce n’est pas cher, ça vaut le coup.

Le jeu des 15 auteurs :

Voici les 15 auteurs cachés dans le texte, dans l’ordre :

Maupassant, Beaumarchais, De la Fontaine, Ronsard, Molière, Voltaire, Baudelaire, Camus, Dumas,Flaubert, Céline, Gide, Hugo, Zola, Rimbaud.

Mots de la même famille : errance ; errant.

Le sans-abri continue de errer dans les rues de la ville. Son errance dure depuis plusieurs jours. Tous sont étonnés de voir ce vagabond errant.

Faute d'orthographe

Voici les formes manquantes :

  • présent : nous bouillons; vous bouillez; ils ou elles bouillent
  • futur ; je bouillirai; tu bouilliras; il ou elle bouillira 
  • impératif : bous

Il fallait écrire :

Le peintre apprécie tes yeux bleu-gris, ta chevelure châtaine, tes bottes ocre et ta robe rose pâle.

  • bleu gris : les adjectifs de couleur composés ne s’accordent jamais.
  • châtaine : le féminin est rare mais admis.
  • ocre : les noms de choses utilisées comme adjectifs de couleur sont invariables.

Partager
  •  
  • 14
  •  
  •  
  •  
    14
    Partages