Fatiguant ou fatigant ?

La confusion entre fatiguant et fatigant est très courante en langue française. Ces deux mots sont des homophones, ce qui signifie qu’ils se prononcent de la même manière, tout en ayant une orthographe différente. Et ils ne jouent pas le même rôle dans la phrase. Seul un  «u» les distingue. Alors, comment opter pour le bon mot à l’écrit ?

Faut-il écrire fatiguant ou fatigant ?

Pour savoir quelle forme il faut employer, il suffit de remplacer le terme fatiguant ou fatigant par un autre adjectif. Si la phrase est correcte, il faut opter pour l’orthographe du mot sans le «u», soit fatigant.

En revanche, si elle est incorrecte, c’est le participe présent du verbe fatiguer qu’il faut employer, et donc, le mot fatiguant.

 

POINT GRAMMAIRE :

Attention ! Pour ne pas compliquer inutilement les choses, je laisse volontairement la distinction entre participe présent (fatiguant, naviguant, intriguant etc…) et gérondif ( en fatiguant, en naviguant, en intriguant etc…) de côté.

 

Fatiguant

Fatiguant avec un «u» est un participe présent. Il s’agit plus précisément  du participe présent du verbe fatiguer.

Exemples :

  • Ce petit garçon court partout en fatiguant ses parents.
  • C’est en se fatiguant à la tâche qu’il a contracté une maladie.
  • En fatiguant le chien, tu n’auras pas besoin de le promener plusieurs fois.

Comme il s’agit d’un participe présent, on utilise le «u» dans l’orthographe du mot. Si l’on remplace  fatiguant par un adjectif qualificatif, on comprend vite que la phrase n’a plus de sens. On peut le vérifier en reprenant les exemples précédents et en remplaçant fatiguant par l’adjectif pénible.

  • Ce petit garçon court partout en pénible ses parents.
  • C’est en se pénible à la tâche qu’il a contracté une maladie.
  • En pénible le chien, tu n’auras pas besoin de le promener plusieurs fois.

 Aucune de ces phrases n’a de sens !

Fatigant

Fatigant est un adjectif verbal, c’est-à-dire un adjectif formé sur un verbe. Comme tous les adjectifs, il s’accorde en genre et en nombre avec le terme auquel il se rapporte. L’adjectif verbal fatigant permet de qualifier quelque chose qui provoque de la fatigue. Au sens figuré, on l’utilise pour décrire quelque chose qui est difficile à supporter et qui nous importune.

Exemples :

  • Elles sont gentilles mais un peu fatigantes.
  • Il peut être très fatigant de faire autant de sport.
  • Je trouve ce nouvel emploi particulièrement fatigant.

 Comme indiqué précédemment,  fatigant peut ici être remplacé par un autre adjectif :

  • Elles sont gentilles mais un peu énervantes.
  • Il peut être très stimulant de faire autant de sport.
  • Je trouve ce nouvel emploi particulièrement intéressant.

 

Adjectif verbal vs  participe présent

La distinction entre fatiguant et fatigant n’est pas la seule à poser problème. Il existe d’autres participes présents qui se terminent par –guant et pour lequel l’adjectif verbal correspondant se termine par –gant :

Exemples :

intriguant/intrigant :

  • Ils ont été surpris, intriguant contre le pouvoir en place. participe présent
  • Quelle femme intrigante ! adjectif verbal

Naviguant/navigant :

  • Les fuyards ont quitté l’île, naviguant au gré du vent. participe présent
  • Elle fait partie du personnel navigant. adjectif verbal

Divaguant/divagant :

  • Il déambule dans le village en divaguant. participe présent
  • Son imagination divagante m’inquiète de plus en plus. adjectif verbal

Zigzaguant/zigzagant :

  • Il roule en zigzaguant. participe présent
  • Ils empruntèrent une route zigzagante. adjectif verbal

Extravaguant/extravagant :

  • L’homme hurle en extravaguant de manière inquiétante. participe présent
  • Je trouve Martine trop extravagante. adjectif

 

Fatiguant ou fatigant

 

Partager
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
    2
    Partages